l'aventure en famille

fin de voyage

Salut à tous

Ca y est nous sommes arrivé à la fin de notre voyage. Après 4 jours de route intensive pour rejoindre Lima depuis Cusco, nous sommes enfin arrivés à la capitale, après un dernier bivouac dans un port de pêche à quelques km de la grande ville (pas envie de débarquer dans la jungle urbaine le soir de nuit, trop de stress). Nous avons eu la belle surprise de retrouver sur la route les copains de Cusco (la famille Comté) et Hoel a eu le plaisir de retrouver ses copines Lola et Lily. Pour les grands cela a permis d'agrémenter la routes d'une bonne soirée au bord de la mer avec apéro et bonne tranche de rigolades. Heureusement car on en avait ras le bol. Mais ça y est nous nous sommes trouvé un petit coin sympa et nous occupons à présent de bichonner le camion pour pouvoir le vendre au meilleur prix. Nous nous occuperons ensuite de faire en sorte que les bagages rentrent tous dans la soute de l'avion et ce ne sera pas une mince affaire. Il va falloir faire des choix ce sera dur!!!!

 Voilà pour notre actualité

 Une des dernières aventures de notre voyage fut la découverte du MAchu Pichu et de la vllée sacrée.Alors après Pisac, Ollotatambo, Morey et les salines de Maras nous sommes arrivés à la cité sacrée des Incas. En effet, malgré ce qu'en on fait nos contemporains (une machine à faire du fric) cela reste un spectacle extraordinaire, inexpliquable.

Plusieurs solutions pour aller au Machu Pichu, la plus simple et la plus utilisée: prendre le train le plus cher du monde de Cusco jusqu'à Aguas calientes la petite ville au pied du site= 200 dollars, c'est à dire plus de 2 dollars du km. Puis prendre le bus à 7 dollars pour faire quelques km. Ou alors le plan B, c'est-à-dire prendre la piste jusqu'a Santa Teresa, puis un microbus jusqu'a Hydro-electrica et enfin marcher le long de la voie ferrée jusqu'au Machu Pichu. C'est ce que nous avons choisi, et en compagnie des 2 familles de français rencontrées à Cusco nous avons pris les sacs à dos, les bébés et hop en route. On a bien fait, car le chemin était superbe. En quelques km, le paysage à complètement changé. Nous sommes passés de l'altiplano à la selva. Et tout à coup des bananiers partout, des avocatiers regorgeant de fruits sans parler des papayers (le régal de Rémi et Hoel). Des nuées de perroquets multicolores, et toutes sortes de fleurs magnifiques. Nous sommes arrivé à temps (avant la pluie) pour dormir au Paradero Mandor (petite auberge perdue au milieu de nulle part). Il était prévu de se lever à l'aube le lendemain pour attaquer la montée du Machu Pichu par la fin du chemin des Incas. Malheureusement le lendemain il pleuvait toujours, alors nous avions abandonner, le Machu était dans les nuages impossible de voir. Vers 8h nous avons quand même décidé d'avancer vers Aguas calientes pour pouvoir profiter un peu des avantages de la ville par jour de pluie. D'antant que les réserves de nouritures diminuaient. Et sur la route la pluie s'est arrêtée, alors sur un coup de tête, arrivés sur le chemin des incas, la famille Cousineau-boucard a décidé d'entamer la montée. Après 2h3O-3h d'efforts intensifs nous sommes arrivés en haut. Epuisés mais fiers et contents aussi du paysage. Mais nous ne sommes pas entré sur le site ce jour là, il faisait trop mauvais temps. Alors nous sommes redescendus par la piste vers Aguas Caliente où nous nous sommes reposés et régalés d'un super petit resto français (un immigré au pays des lamas!!!). Encore du bon temps quoi.

Le lendemain après une bonne nuit à l'hôtel (ça change du camion) nous avons eu le plaisr de constater que le soleil étai au rdv. Alors, grâce à notre fils (!!!), nous étions à 7h30 au Machu Pichu et avons profités jusqu'à la fermeture de ce site prodigieux. Nous étions enfin à ce Machu Pichu tant attendu (Isa en rêvait depuis ses 12 ans environ) et n'avons pas été déçu. En effet, cette cité dans les nuage reliée (à l'époque) à la civilisation par un seul chemin à flanc de falaise et qui a aussi servi à la fuite de l'empereur avant la conquête, ce site qui n'a jamais été découvert par les espagnols, et pourtant jamais été oublié des descendants des incas est tout simplement hors du temps. Redécouvert par un américain en 1911, il y a aujourd'hui jusqu'à 2000 visiteurs par jour et ,à part le train, propose aussi le hamburger le plus cher du monde: 30 dollars, la chambre la plus chère du monde: 800 dollars sans vu sur le Machu et toutes sortes d'autres choses qui donnent un peu la nausée. Alors on peut dire qu'au MAchu, la démesure est partout. MAis heureusement tout cela se trouve à l'extérieur du site qui reste assez préservé de tout ce business. Nous sommes ensuite retournés à Cusco par la vallée sacrée et avons encore fait de chouettes rencontres (des nantais ce coup-ci cool!!!).

Voilà pour le MAchu, à présent c'est Lima que nous allons essayé de visiter un peu si nous avons le temps; MAis ici l'ambiance est tout autre, il fait froid, humide et gris, alors....

Bref on vous dit à très bientôt en vrai!!!


Publié à 18:44, le 27/07/2010,
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 2 sur 40 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques


Derniers articles

Machu Picchu: les images
fin de voyage
Séjour à Cusco
Sans titre
Sans titre

Sites favoris

NOS ARCHIVES PHOTOS (celles qui ne sont plus sur le blog)

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email