l'aventure en famille

PS: Antonin on t'a reconnu et pour infos c'est vraiment le paradis du MEDEF ici, les enfants travaillent dès 7 ans a vendre des bonbons ou autres trucs a l'unité dans la rue. C'est le pays de la micro entreprise (ou de la démerde si on veut) on peut installer son échoppe sur un coin de rue pour vendre des cotons tige a l'unité sans payer de taxes., tout le monde peut devenir son propre patron de droite et s'autoexploiter. Bisous au GAEC St Joseph


Publié à 02:58, le 21/04/2010, Cochabamba
Mots clefs :


Salut tout le monde

Ca y est on y est!!!

Et oui nous voilà enfin arrivés en Bolivie. C'est avec un grand enthousiasme que nous découvrons le pays et ses habitantsAprès un passage de frontière, on ne peut plus cool: Zéro contrôle, zéro fouille, il a même fallu aller réclamer qu'on tamponne notre passeport (non c'est pas pour le souvenir!!! Mais pour avoir une preuve du jour de notre entrée dans le pays, car c'est au moment de sortir que peut-être on pourrait être embêté...mais ça, ça reste à voir!! )Et dire qu'on s'était forcé à finir tout nos reste sde nouriture (ail et riz; hum) tout ça parce qu'un panneau indiquait que l'on ne pouvait rien passer d'origine animal ou végétal!!!

Enfin, après 3 heures de queue pour acheter nos billets et oui bienvenues!!! nous avons fait 18h de train et 4h30 de bus, nous sommes arrivés à l'heure pour le sommet de Cochabamba. Hier nous avons assisté à une rencontre de Via Campesina. Et aujourd'hui c'était beaucoup plus rock and roll. Il nous fallait un pass pour pouvoir assister à certains ateliers et à l'inauguration, alors ce matin debout au petit jour pour aller s'enregistrer. Après 2h de queue nous avions enfin l'objet tant convoité. En nous dépêchant nous avions encore le temps de voir la fin du discours d'ouverture d'Evo Morales. Alors on s'est dépêché. Mais c'était la journée pas de chance (on le savait pas encore!!) on s'est trompé d'endroit. et là on avait vraiment plus le temps d'y aller. Alors on a abandonné. Cet après midi à 16h30 au programme un atelier de travail sur l'eau, et l'alimentation avec... notre José national. Alors là on s'est pointé une heure et demi à l'avance. seulement c'est eux qui avaient du retard et l'atelier n'a commencé qu'à 17h30. Une demi heure après nous sommes parti car c'est à 3/4 h de route de notre hôtel et bébé doit manger et dormir. Le comble c'est qu'on nous a informé qu'un des intervenants s'était perdu sur le site: peut-être José Bové car dans la demi heure où nous avons été présents, nous n'avons pas vu l'ombre d'une pipe ou d'une moustache. Voilà la journée des gros loosers!!! Mais c'est pas grave on fera mieux demain.

gros bisous


Publié à 01:32, le 21/04/2010, Cochabamba
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques


Derniers articles

Machu Picchu: les images
fin de voyage
Séjour à Cusco
Sans titre
Sans titre

Sites favoris

NOS ARCHIVES PHOTOS (celles qui ne sont plus sur le blog)

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email